Des retraités en colère sur le marché de Bois-Colombes

Ils étaient 5 ou 6 ce matin, des hommes essentiellement, avec leurs cheveux blancs et leurs tracts à la main devant la gare et le marché de Bois-Colombes. Il ne fait pas chaud. Pas plus de 3° ce mercredi 12 décembre à 10 h. « On n’a pas froid, regardez, il y a du soleil ! », crient-ils en cœur.

Eux ce sont les militants de l’intersyndicale des retraités de Bois-Colombes. Une intersyndicale qui rassemble 9 organisations au niveau nationale, dont la CGT, FO, la CFTC, La CFE CGC ou FSU. 

Ils viennent appeler les retraités à se rassembler devant le ministère des finances le 18 décembre pour exprimer leur colère quant au niveau des retraites.

« Ce n’est pas la première fois qu’on vient sur le marché », précise Michel, l’animateur du collectif retraités de la CGT de Bois-Colombes et Colombes. « Mais maintenant les gens nous critiquent moins qu’au début du quinquennat de Macron », explique-t-il. « La hausse de la CSG ça a fait mal », poursuit-il. « Et à Bois-Colombes on n’est pas dans un quartier défavorisé », souligne un de ses collègues.